CHALET
CHEMIN BROCHU

TYPE : RÉSIDENTIEL
SUPERFICIE : 1,500 PI2 (140 M2)
EMPLACEMENT : BEAULAC-GARTHBY
ANNÉE : 2006
BUDGET : 135,000 $
PRIX : PRIX D’EXCELLENCE EN ARCHITECTURE, ORDRE DES ARCHITECTE, PRIX MARCEL-PARIZEAU, QUÉBEC 2006-2007

Programme : Antoine, mon fils, me demandait de lui construire un vaisseau spatial. Guillaume, lui, voulait une maison dans l’arbre. Juliette me faisait songer qu’il était temps de poser un geste durable. Ma conjointe Julie voulait bien venir à la campagne, mais le vaisseau devait être fonctionnel et cette maison très conviviale pour nos hôtes.

Contexte : Ainsi débute le voyage familial. De Montréal à Beaulac, un petit village de 800 habitants au bord du lac Aylmer. Bâtir à partir de trois conteneurs noirs usagés. Malgré l'habitude populaire de couper tous les arbres, pour améliorer la vue de loin et réduire l’humidité près de la maison, nous avons résisté. Il est difficile de voir au loin, mais au travers les trous creusés, la vue est imprenable.

Les contraintes : Le respect du lieu ; un terrain très boisé de pruches et d'érables.
Les matériaux locaux, mais surtout la transformation locale de la ressource naturelle.
Le recyclage des matériaux des projets de l’architecte.

Concept : L’architecte a développé son idée autour de 3 boîtes de métal noir. Les déposer sur une base pour qu’elles ne bougent pas l’hiver, mais laisser sentir qu’elles bougent. La boîte noire flotte dans le vide, décalée de sa base : l’effet est plus aérien. Construire autour de cette boîte une deuxième construction, plutôt traditionnelle, en bois. De la pruche, ressource locale, in situ : scié, séché et martelé. Le vaisseau a bel et bien décollé de sa base.

Le voyage recommence à tous les week-ends, non pas arrivé là-bas, mais bien au départ, sur la rue Berri. Nous arrêtons à la grande bibliothèque, et ensemble parcourons le paysage, le commentons, le construisant de sens jusqu’au vaisseau.